A propos de ce site.

Encore un site sur l’œuvre de Jane Austen ?

Oui, mais pas tout à fait.

Ma rencontre avec l’œuvre de Jane Austen est récente. Je regardais la télévision quand j'ai vu une bande annonce sur le film « Orgueil et Préjugés » avec Matthew Macfadyen et Keira Knightley. Il s'agit de la version de 2005 de Joe Wright.

Cette bande annonce de quelques secondes m'a intéressée et le soir même au grand désespoir de mon cher et tendre je me suis calée devant ma télévision. Le charme a opéré immédiatement. L'histoire est captivante, les personnages sont charismatiques et très bien interprétés. Le final est délicat et tendre. Un régal pour une fille comme moi aimant les comédies romantiques. Au générique la référence à l’œuvre de Jane Austen m'est apparue.

Mes goûts en matière de cinéma sont très féminins en général.Je suis très fervente de ces films que certains qualifient de films à l'eau de rose et que les hommes en grande majorité ne regarderont jamais car pas assez rythmés et surtout sans grand suspens.

En effet, nous savons toutes d'avance que la fin sera heureuse et que nous aurons notre « happy-end ».

La magie d'internet m'a permis de découvrir Jane Austen. Un clic de souris et j'avais toute son œuvre sous les yeux.

Jane Austen n'est pas dans notre culture littéraire et jamais un seul de mes professeurs de français ou de littérature ne nous a proposé de lire une de ses œuvres. Nous nous concentrons sur nos auteurs français. C'est à mon avis un peu dommage car la lecture de ces livres est facile et nous permet de nous faire une idée précise de l'Angleterre du début du 19 ème siècle.

J'ai donc commandé tous les livres sur des sites de ventes par correspondance. J'avoue que je les ai achetés d'occasion pour limiter les frais. Et ainsi a débuté ma plongée dans l’œuvre de Jane Austen en commençant par « Orgueil et Préjugés ». J'ai pu faire le parallèle entre le livre et le film de Joe Wright. Les différences me sont apparues de manière évidente mais sans que cela ne vienne ternir la bonne impression que j'avais eu du film lui même, bien au contraire.

Par la suite, j'ai lu tous les livres au fur et à mesure sans regard d'autres adaptations cinématographiques.
J'avais cependant conscience que ma rencontre avec Jane Austen allait se prolonger au delà de la lecture.

J'ai donc voulu voir d'autres films et adaptations et à ma grande surprise elles sont très nombreuses.

J'ai pu me procurer quasiment toutes les adaptations disponibles mais hélas pour moi beaucoup en version originale (VO) sous titrée en anglais pour la plupart.

Un nouveau défi se présentait à moi mais j'ai été surprise de la qualité de mes souvenirs de dix années d'anglais scolaire.

Se procurer de manière légale l’œuvre originale est un plaisir évident. Bien sûr cela à un coût mais là encore Internet permet de trouver sur certains sites de vente en ligne des originaux neufs ou d'occasion à des prix très abordables. Des sites d'achat comme EBAY, PriceMinister ou encore Amazon.uk sont très performants. J'ai souvent eu pour plus cher en coût de transport surtout quand les achats viennent de Grande Bretagne.

Chaque adaptation est un régal mais pour nous « français » cela nécessite un gros travail de compréhension.

Je procède toujours de la même manière pour m’imprégner d'une œuvre en VO sous titrée. Pour cela mon ordinateur m'a été très précieux.

Je dois reconnaître que je regarde aussi en VO les versions que j'ai pu avoir en français.
En effet les voix originales sont toujours intéressantes à entendre quand on veut connaître une adaptation à fond et il faut admettre que certains doublages sont d'une qualité médiocre car trop éloignés de l'original.

Le but principal de mon travail sur ce site est de vous donner mon impression sur chaque adaptation. Ce n'est en aucun cas un travail d'expert et c'est uniquement mon opinion. Elle n'engage que moi et personne d'autre.

J'ai beaucoup cherché sur internet et j'ai découvert une quantité impressionnante de sites sur Jane Austen et sur les adaptations de ses œuvres. Ce qu'il en ressort selon moi c'est une évidente « DARCYMANIA » et une vraie idolâtrie pour Elizabeth Bennet.

Je n'ai rien contre eux deux et une grande partie de mon travail portera sur M. Darcy. Mais ce n'est pas mon héros favori dans l’œuvre de Jane Austen.

Les différents sites suivent de très près ce que Jane Austen voulait faire ressortir : ses héroïnes. Ce que moi je veux mettre en évidence se sont ses héros.

En effet l’œuvre de Jane Austen tourne quasiment toujours autour de la chasse au mari pour ses héroïnes et leur mères. Ces héroïnes sont telles qu'elles se devaient d'être à leur époque : belles, éduquées mais pas trop, dotées de bonnes manières, réservées voir très ou trop réservées et en un mot très utilisé par l'auteure « accomplies ».

Mais faire une adaptation au cinéma ou à la télévision à notre époque nécessite une héroïne beaucoup plus vive et enjouée. Pour coller au désir des spectateurs et en majorité des spectatrices, il faut de l'action et plus de réactions de la part des héros. Nous voulons vibrer avec eux et vivre leur passion mais si le script suit de trop près l’œuvre originale, nous sommes loin du rêve et des désirs actuels du public féminin. Cette évolution des personnages se verra au fil des adaptations et du temps.

Contrairement au lecteur, le spectateur ne peut se fier qu'aux dialogues et au jeu des acteurs pour comprendre leurs sentiments. Le style de Jane Austen est difficile a rendre tant elle mettait de détails dans les descriptions des plus petits événements de son intrigue. Pour nous faire comprendre ce que Jane Austen voulait dire, l’acteur doit forcer son jeu, le scénariste doit rajouter des scènes pour rendre le film crédible.

En 2012 personne ne peut accepter un happy-end sans le fameux baiser final entre les héros. A tel point que lorsque le scénariste réussi le tour de force de zapper ce fameux baiser, il doit pour le public américain plus exigeant, ajouter une scène supplémentaire que les versions françaises ne mettent qu'en bonus..

Certaines versions pour tenir dans le format « français » sont raccourcies de quelques scènes très tendres entre les héros mais qui ne collent pas à l’œuvre originale. C'est souvent dommage car ces scènes donnent un côté plus romantique, plus dans l'air du temps et dans l'attente du public féminin. Je me suis rendue compte que j'avais une version d'Emma qui zappait ces scènes. C'est en cherchant sur le net que je les ai trouvées. C'est en me procurant une version anglaise non sous titrée que j'ai pu avoir l'adaptation dans sa totalité.

Mais qu'est ce qui nous intéresse dans ces films, NOUS les filles qui sommes les principales spectatrices :

Sans négliger les 6 premiers critères qui nous font aimer une œuvre adaptée de Jane Austen, c'est surtout le 7 ème critère que je vais développer. Pour chaque œuvre, je ferai un rapide rappel de l’histoire telle que le livre nous la raconte. Ensuite, je reprendrai les différentes adaptations et j'essaierai d'étudier les héros masculins un par un.

Il y a six grandes œuvres que je vais passer au crible avec leurs différentes adaptations et dans une autre partie de ce site, je ferai un petit complément sur les adaptations plus ou moins fidèles au livre. Dans cette partie il y aura de très bonnes surprises très agréables mais aussi des œuvres farfelues mais intéressantes.

Edito rédigé le 3 novembre 2012.

Ecrivez-moi pour me donner votre avis sur ce site !!

Valid CSS!
© Millesime 57 | Images hebergées sur Hostingpics.net